Menu

Rôle de l'expert

Un tiers de confiance au service du véhicule et de sa sécurité

L’expert en automobile consacre toute son activité au véhicule aux fins d’apprécier son état et d’estimer sa valeur, ainsi que la valeur de ses dommages (dans le contexte d’un sinistre automobile) et son aptitude à circuler en sécurité sur les routes.


Certaines des activités de l’expert en automobile sont réglementées par le Code de la route

  • Evaluer les dommages causés à tous véhicules à moteur
    il rédige un rapport d’expertise dans lequel il consigne l’origine, la consistance, la valeur et les conditions de réparation des dommages.
  • Evaluer la valeur des véhicules à moteur
    il rédige un rapport d’expertise dans lequel il consigne son appréciation de l’état général du véhicule et le résultat de son étude de la valeur sur le marché concerné.
  • Prévenir les dommages aux personnes et aux biens
    • en toutes circonstances, il informe le propriétaire du véhicule expertisé de tous les défauts affectant la sécurité de son véhicule.
    • après un accident de la circulation ou en cas de mise en fourrière du véhicule, il déclare au ministère de l’Intérieur les véhicules dangereux en l’état.
    • en cas d’opposition enregistrée sur le certificat d’immatriculation (CI), il assure le suivi et le contrôle des réparations réalisées sur le véhicule endommagé pour certifier, dans le rapport de conformité qu’il rédige, que le véhicule concerné est de nouveau apte à circuler dans des conditions normales de sécurité. Le rapport de conformité délivré par l’expert en automobile permet la levée de l’opposition enregistrée sur le CI.
Vidéo explicative sur la procédure « Véhicule gravement endommagé »


Et dans le cadre de ces activités réglementées, l’expert en automobile intervient sur toutes les catégories de véhicules terrestres à moteur

Au-delà de la voiture particulière classique ou de prestige, l’expert en automobile est un professionnel qui peut intervenir sur toutes les catégories de véhicules à moteur circulant sur la voie publique et/ou pouvant être utilisés comme des outils :

  • Deux roues
    Passionné par le monde du 2 roues, l’expert en automobile intervient sur tous les 2 roues, du scooter à la grosse cylindrée en passant par le matériel de compétition. Son intervention concernera notamment la sécurité routière, le règlement des litiges (vente-réparation) et, à la demande des motards, une assistance à l’achat.
  • Véhicules de collection
    Il s’agit de véhicules de plus de 30 ans, n’étant plus fabriqués et circulant avec une carte grise collection. De l’ancêtre (1885) au youngtimer (1975), ces catégories de véhicules d’époque requièrent des compétences et une grande curiosité. L’expert en automobile interviendra notamment pour déterminer leur valeur assurable ou renseigner un collectionneur. C’est le seul professionnel autorisé par le Code de la route à déterminer la valeur du véhicule de collection. Son avis est reconnu par les assurances et les tribunaux.
  • Matériels agricoles
    Ce sont les tracteurs, moissonneuses-batteuses, faucheuses, presses à balles, pulvérisateurs, semoirs et épandeurs d’engrais, herses… L’expert en automobile agissant sur cette typologie de véhicules suit une formation complémentaire très pointue et régulièrement enrichie qui lui permettra notamment de déterminer la valeur ou la méthode de réparation de ces véhicules spécifiques.
  • Véhicules de BTP et engins de manutention
    Il s’agit des véhicules et engins utilisés sur les chantiers (bulldozer, tractopelle, rouleau compresseur, grue, …) et dans les entrepôts (chariot élévateur… ). L’expert en automobile est compétent pour intervenir à la fois sur la fonction circulation du véhicule et sur sa fonction outil (bris de machine).
  • Véhicules lourds
    Cette catégorie intègre les poids lourds (camion, autocar et bus, semi-remorque,…). Les équipements particuliers de ces engins colossaux nécessitent une connaissance très précise du fonctionnement et de la fabrication de ces véhicules pour définir les meilleures méthodes de réparation et de sécurisation.
  • Engins de déplacement personnels motorisés (EDPM)
    Il s’agit des trottinettes électriques, gyropodes, hoverboards, monoroues,…. Ces engins de déplacement motorisés sont reconnus comme une nouvelle catégorie de véhicules, dans le Code de la route, depuis 2019. L’expert est le seul habilité à intervenir sur ces nouvelles mobilités (soumises à assurance obligatoire) pour en estimer la valeur et le coût des dommages.

A chaque spécialité, sa formation

Pour se spécialiser dans l’une des catégories de véhicules, l’expert en automobile suit des formations complémentaires très pointues et régulièrement enrichies, auprès d’Ifor2a, l’organisme de formation référent de la profession.

Des interventions adaptées aux besoins

Tous ces rôles répondent aujourd’hui aux besoins variés de tous ceux qui font appels aux services de l’expert en automobile : les assureurs pour l’évaluation des dommages consécutifs à un sinistre automobile, l’Etat pour garantir la sécurité des véhicules en circulation, les particuliers et les entreprises pour leurs demandes de conseil, d’assistance et d’accompagnement dans la gestion de leur véhicule.

Trouver un cabinet d’expertise automobile
Le métier d'expert vous intéresse ?
Devenez expert